Séjour de la Municipalité à Collesano

La Municipalité peut-elle renseigner ce Conseil sur le coût du séjour de représentation de notre
Commune à Collesano ?
D’autre part, le groupe UDC s’interroge finalement sur l’aspect le plus général de ces échanges avec les communes jumelées avec Yverdon. La Municipalité a-t-elle étudié les retombées économiques liées à ce jumelage ?
Concernant le calendrier de déplacement, le groupe UDC a constaté que le déplacement de l’exécutif à Collesano est tombé dans une période très chargée politiquement. N’aurait-il pas été plus judicieux de choisir une autre période plus calme durant la pause estivale par exemple ?

M. le Syndic Jean-Daniel CARRARD :
La Municipalité, effectivement, soigne ses relations avec les villes et les villes jumelées et c’est pour ça que nous avons mis un poste au budget qui a été évidemment voté par ce Conseil communal. La Municipalité a donc, dans le cadre du voyage du jumelage de la charte d’amitié avec Collesano, respecté parfaitement le cadre budgétaire qui est celui qui est octroyé par le Conseil communal.
Est-ce que ça a du sens ? Oui, ça a du sens, Mesdames, Messieurs, bien sûr !
Dans le cadre de Collesano, ce qu’il faut savoir c’est qu’il y a plus de 200 familles qui vivent actuellement à Yverdon, qui sont originaires de Collesano. Ça fait 7 à 800 personnes qui habitent Yverdon-les-Bains qui sont originaires de Collesano. Quatre générations de gens qui ont fui la guerre. Et donc ils sont partis de Sicile après la guerre et qui se sont expatriés pour des raisons de sécurité et aussi pour assurer la vie de famille et qui ont pris ce choix courageux de venir ailleurs dans un pays qui a été épargné par les conflits.
Et ils sont arrivés en Suisse, ils sont arrivés à Yverdon. Et ils ont développé des familles. Ils se sont intégrés. Ils font partie, pour certains, du Conseil communal. Ils font partie de la vie politique. Ils font partie de la vie associative. Ils font partie, ces gens-là, de la vie économique. Et tout ça, ça a du sens, de savoir reconnaître ceci et de savoir aussi qu’il peut y avoir toujours ces origines qui sont marquées. Et quand nous avons fait ce voyage, qui avait beaucoup de sensibilité, et bien nous avons constaté un retour de la part de ces gens qui ont nommé une place, comme vous avez pu le voir, au nom de la Ville d’Yverdon-les-Bains et franchement, il y avait beaucoup de, c’était très marquant. Voilà, au point où j’en perds mes paroles aujourd’hui.
Oui, c’est quelque chose qui a du sens et on va soigner, encore une fois et toujours, ce jumelage ainsi que les autres jumelages. Nous avons encore invité la Municipalité de Collesano. Nous l’avons invitée pour participer à la fête des yodleurs l’année prochaine, considérant qu’une fête suisse, typique suisse, peut-être ça aurait du sens et peut-être qu’ils auraient du plaisir à la découvrir.
Donc, on va soigner ces relations-là et nous ne regrettons pas du tout d’avoir mis cette ligne budgétaire et nous allons certainement la reconduire cette année et vous la proposer encore une fois au mois de décembre. Vous aurez d’ailleurs l’occasion de discuter cette ligne ou de l’appuyer, ce que nous vous inviterons d’ores et déjà à faire.
Maintenant de savoir si c’était une période chargée ? Est-ce qu’il y a des périodes qui ne sont pas chargées ? Ça c’est encore autre chose. Mais toujours est-il que nous avons été à cette période-là puisque c’était la fête de la Santa Maria dei Miracoli, la fête de la Vierge Marie. Alors, malheureusement peut-être, elle se passe à cette période-là. Mais nous, on a trouvé que c’était une magnifique période. Donc on ne regrette pas cette période-là et on a pu assister à une procession extraordinaire, le respect des traditions, le respect du culte catholique et nous avons trouvé ça, qui était, encore une fois, magnifique.
Voilà M. le Conseiller ce que je peux vous dire, donc respect du budget. Du sens ? Oui du sens en fonction de tout ce que je viens de vous dire et puis le calendrier qui n’est jamais parfait, mais qui pour nous, nous a parfaitement convenu.
Je vous remercie.

M. le Conseiller Michel DUBEY :
Je vous remercie pour votre réponse.

Be the first to comment on "Séjour de la Municipalité à Collesano"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*